CLCC.

Posté par Laurent le 2 décembre 2015

Article mis à jour le 13.05.2016

gif-humour-1aXKzn3q0R

*******************************************************************************************************************************

CLCC : Information officielle + Outil pratique

L’accord de méthode relatif aux moyens supplémentaires pour la conduite du dialogue social dans le cadre des fusions entre CLCC, a été signé le 8 avril 2016 par la CFDT, la CFTC et FO.

Nous vous informons que SUD, la CGT et la CFE-CGC ont exercé leur droit d’opposition et que celle-ci est majoritaire. Le texte est donc réputé non écrit.

Toutefois, chaque CLCC garde la possibilité de négocier un accord de méthode local reprenant la trame de cet accord.

Vous trouverez à cet effet un accord-type, en pièce-jointe.

fichier doc clcc_dialogue_social_accord_methode_outil_pratique_160429A

*******************************************************************************************************************************

CLCC : CR CPN du 6 avril 2016

Le compte-rendu CFDT de la commission paritaire nationale du 6 avril 2016. A l’ordre du jour de cette CPN: l’accord de dialogue social dans le cadre des projets de fusion, le temps d’absence autorisé pour la rentrée scolaire, la structure de rémunération et la politique salariale.

fichier pdf ccnclcc_cpn6avril2016_160414A

******************************************************************************************************************************

CLCC – La CFDT est signataire de l’accord salarial !

Le tract, à diffuser largement dans vos établissements.

fichier pdf tract_salaires_clcc_160307A

******************************************************************************************************************************

CLCC – Commission paritaire nationale de négociation des 10 et 11 février 2016

Le compte-rendu CFDT de la commission paritaire nationale des 10 et 11 février 2016. A l’ordre du jour de cette CPN : le dialogue social dans le cadre des fusions entre centres, la politique salariale et les classifications.

fichier pdf cr_clcc_cpn10fev2016_160223A

******************************************************************************************************************************

L’Institut de cancérologie de l’Ouest offre un nouvel écrin à son centre Paul-Papin d’Angers

Publié le 04/02/16 – 17h31 - HOSPIMEDIA

À cheval sur Saint-Herblain en périphérie de Nantes (Loire-Atlantique) via le centre René-Gauducheau et Angers (Maine-et-Loire) avec son homologue Paul-Papin, l’Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO) a inauguré ce 4 février les nouveaux locaux de son site angevin. Après deux années de travaux et trois semaines de déménagement, les premiers patients ont été accueillis le 27 octobre dernier, rappelle le centre de lutte contre le cancer (CLCC) ligérien par communiqué. L’édifice de 20 700 m2 ainsi sorti de terre sur six niveaux, situé à l’est du CHU, à proximité de la faculté de médecine et du comité départemental de la Ligue contre le cancer, représente un investissement global de 71 millions d’euros (M€) toutes taxes comprises. Signé par le cabinet CRR Architecture de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le projet repose avant tout* sur 55,8 M€ d’emprunt, 8,5 M€ d’autofinancement et 31 M€ d’aide de l’État sur vingt ans au titre de la prise en charge des surcoûts liés à la mise en œuvre du nouveau site.

facade_p_papin
Le nouveau centre Paul-Papin d’Angers représente un investissement global de 71 M€
 
Premier CLCC de province en nombre de patients, l’ICO a accueilli l’an dernier quelque 20 000 patients sur son seul site Paul-Papin (42 000 au total), plus de 45 000 consultations médicales (108 000), plus de 41 000 séances de radiothérapies, plus de 3 200 interventions au bloc opératoire et plus de 17 000 passages en ambulatoire. Le site angevin emploie précisément 537 salariés pour une capacité de 106 lits (respectivement 1 273 salariés et 262 lits pour l’ICO dans son ensemble). « Les dimensions de ce géant de la cancérologie sont à la hauteur de son expertise« , appuie l’ICO. Et de lister ainsi l’ensemble des activités regroupées sur le seul centre Paul-Papin, dont certaines conjointes avec le CHU voisin :

  • 40 places d’hospitalisation de jour médico-chirurgicales ;
  • 60 lits d’hospitalisation médico-chirurgicaux répartis en trois services ;
  • 6 lits de surveillance continue ;
  • 9 salles pour un bloc opératoire commun avec le CHU (lire ci-contre) ;
  • un plateau d’imagerie également commun avec le CHU et qui englobe la clinique du sein ;
  • 5 accélérateurs pour le secteur de radiothérapie ;
  • 15 salles pour les consultations et soins de support…

 Thomas Quéguiner    

* À ces crédits s’ajoutent également trois aides de 0,9 M€ chacune accordées par le conseil régional des Pays de la Loire, le conseil départemental de Maine-et-Loire et la communauté d’agglomération Angers-Loire métropole. Enfin, l’université angevine a versé 75 000 € et le fonds européen de développement régional (Feder) 1 M€. 

******************************************************************************************************************************

Le compte-rendu CFDT de la commission nationale paritaire du 22 janvier 2016. A l’ordre du jour : l’accord de méthode relatif au dialogue social dans le cadre des fusions entre centres de lutte contre le cancer.

fichier pdf ccn99_cpn22jan16_160201A

******************************************************************************************************************************

CLCC : La CFDT quitte les négociations

Le 22 janvier, la CFDT Santé Sociaux a quitté la table des négociations de la Fédération Unicancer.

La stratégie de fusions entre Centres de lutte contre le cancer, voulue par Unicancer, a fait l’objet de débats avec les organisations syndicales, conformément à l’ordre du jour. 

Unicancer a refusé de dérouler la suite de l’ordre du jour, à savoir :

- Les augmentations générales des salaires ;

- La grille de rémunération des praticiens.

Pour la CFDT Santé Sociaux, la mise en œuvre imminente des fusions entre Centres de lutte contre le cancer :

- Ne doit pas se faire sans les organisations syndicales,

- Ne doit pas se faire dans l’urgence, 

- Ne doit surtout pas se faire au détriment des autres négociations.

La CFDT ne peut subir une décision unilatérale de ne traiter qu’un seul sujet.

Pour la CFDT, cela ne peut qu’instaurer un climat de défiance, aboutissant à une rupture du dialogue social. C’est pour cette raison que la CFDT a quitté la table des négociations.

Pour la CFDT, le dialogue social est une responsabilité partagée.

Tenez compte des préoccupations de chacun, permettez-nous de construire !

fichier pdf 012916_tract_cfdt_sante_sociaux 

********************************************************************************************************************************

CLCC : projets de regroupement, la CFDT exige une transparence totale

La Fédération Unicancer lance un grand projet de regroupement entre certains CLCC. Cette stratégie fait suite au rapport de la Cour des comptes commandé par la Sécurité Sociale.

Les points suivants du rapport donnent le ton :

1. « L’équilibre financier des CLCC est d’abord tributaire d’une meilleure maîtrise de leurs dépenses. »

2. « Les dépenses de personnel, qui ont connu depuis 2009 une progression moyenne de +3,7 % par an, soit deux fois plus rapide que celle des établissements publics de santé, sous l’effet notamment de politiques de recrutement dynamiques, constituent un autre enjeu majeur de la maîtrise des charges. »

3. « Certains centres ont engagé des actions visant à les rendre plus soutenables : ainsi, l’Institut Curie a engagé début 2015 un plan de sauvegarde de l’emploi »

4. « La fédération Unicancer envisage une révision sur certains points de la convention collective spécifique aux personnels médicaux et non médicaux des centres de lutte contre le cancer qu’elle pilote. »

Pour la CFDT Santé Sociaux, les informations et les éléments en notre possession actuellement sont loin d’être acceptables :

- Il est prévu d’informer les instances représentatives du personnel au bon moment : une fois que tout sera décidé !

- Un flou est entretenu sur ce que recouvre la notion de « rapprochement », de « coopération » ;

- Il y a une absence de visibilité sur les réorganisations à venir sur chaque territoire, alors que le calendrier de mise en œuvre est imminent. 

La CFDT santé sociaux exige des réponses à ses questions :

- Quels sont les choix de réorganisation prévus?

- Comment se déclineront les réorganisations sur les différents territoires ?

- Quelles seront les répercussions sociales ?

- Quel sera l’impact sur les statuts individuels et collectifs ?

Sur l’organisation et les conditions de travail ? Sur les rémunérations ? Sur l’emploi ?

Pour la CFDT santé sociaux, ces restructurations doivent s’entamer en toute transparence. 

L’ensemble des salariés doit être informé et les représentants syndicaux associés à ce projet. 

Laisser un commentaire

 

Sweeneyccml |
Guillermoodap |
Lomenews |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Username23368
| Username16373
| Username16441