CCU sanitaire / Médico-social

Posté par Laurent le 4 septembre 2013

Article mis à jour le 11/09/2017

Jean Marc Soularue
Secrétaire fédéral en charge de la branche lucrative et du thermalisme

jmsoularue@sante-sociaux.cfdt.fr

gif-humour-1aXKzn3q0R

Ci dessous la convention collective (CCU 2002) pour consultation

fichier pdf CCU avril 2002

Ou le lien Légifrance pour consultation de la dernière mise à jour éventuelle

https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000005635813

*******************************************************************************************************************************

CCU annexe : commission paritaire HP du 21 juin 2017

Épargne salariale : la dogmatique CGT déclare d’emblée qu’elle ne sera pas signataire. Qualité de Vie au Travail : sujet épuisé selon la FHP, mise à la signature pour la CMP du 22 septembre. Nouvelle commission permanente paritaire de négociation et d’interprétation : les nouvelles règles ne semblent pas convenir à tout le monde.

Avenant 26 et NAO 2017 : projet de réécriture CFDT rejeté, nouvelles propositions salariales FHP. Avenant 27, CMP extraordinaire le 12 juillet Pour en savoir plus, lisez-nous !

fichier pdf ccu_annexe_cmp_fhp_21juin_170725A

************************************************************************************************************************************

Synerpa : cp du 9 juin 2017

Le compte rendu CFDT de la CP de Synerpa du 9 juin 2017.

Grilles de classification : les discussions vont bon train.

fichier pdf synerpa_crendu_cp_09juin17_170718A

******************************************************************************************************************************

La CFDT obtient le retour de l’avenant bas salaires dans les négociations (cliniques privées)

Mécontente de l’application de l’avenant bas salaires dans les cliniques privées, la CFDT obtient le retour de cette question sur la table des négociations.          

En ouverture de la commission mixte paritaire du 25 avril 2017, la CFDT a fait une déclaration portant sur l’application de l’avenant 26 (dit bas salaires) par les employeurs du secteur sanitaire. 

La Fédération de l’Hospitalisation Privée considérant ce point comme clos, la CFDT demandait prioritairement le juste retour de cette question à l’ordre du jour de la prochaine séance paritaire de négociation du mois de juin. 

En effet, la colère gronde dans les établissements où grèves et conflits se multiplient. Un certain nombre d’employeurs ont une interprétation très rigide du texte. Ils intègrent les compléments de salaires des établissements, dans l’assiette de calcul du respect du minimum conventionnel. Face à la grande faiblesse des salaires conventionnels, ces compléments sont pourtant de bonne foi négociés traditionnellement par les équipes syndicales de terrain.  

Après une suspension de séance demandée par la partie patronale,

La CFDT obtient :

• le retour de cette question sur la table des négociations lors de la prochaine séance de négociation de juin ;

• l’ouverture en avance des négociations annuelles de branches 2017, dès la prochaine commission paritaire de juin.

Le travail concernant les grilles de classifications et la refonte de la convention collective avancent concrètement. Plusieurs points de convergences avec les employeurs devraient permettre aux salariés du secteur sanitaire de l’hospitalisation privée de ne plus connaître ces situations de tension extrême. Nous y croyons, y travaillons, et l’espérons.

Pour autant, les revendications CFDT concernant l’application de l’avenant 26 demeurent. Les recours juridiques et la possibilité de retirer la signature CFDT de cet accord persistent. Rien n’est tranché, le champ des possibles est ouvert.  

Forte de la nouvelle configuration syndicale qui en fait un acteur incontournable de la branche de l’hospitalisation privée, la CFDT est aujourd’hui, plus que jamais, légitimée et respectée.

******************************************************************************************************************************

Jour événements familiaux le tableau, modification suite à la loi travail, impact sur la CCU 2002

fichier pdf JOURS évenements FAMILIAUX

******************************************************************************************************************************

CCU Annexe Médico-social : compte rendu CP SYNERPA du 29 juin 2016

Le compte rendu CFDT de la Commission Paritaire SYNERPA du 29 juin 2016.

A l’ordre du jour : le retour sur la signature des avenants salariaux, la présentation du CQP d’ASH (Agent de service Hôtelier) et une première présentation du Rapport Annuel 2015 du secteur médico-social de la Branche.

fichier pdf cr_ccu_sanitaire_cp_29juin2016_160803A

**********************************************************************************************************************************************

CCU Annexe Médico-social : compte rendu CMP FHP du 30 mars 2016

Le compte rendu CFDT de la Commission Mixte Paritaire du 30 mars 2016 de la branche de l’hospitalisation privée, sanitaire et médico-social à statut commercial.

A l’ordre du jour, 2 sujets :

- La réouverture de la négociation sur l’accord relatif au développement de l’apprentissage où la CFDT est la principale O.S. à faire des propositions.
– Les NAO 2016 qui s’articulent sur 3 blocs : les bas salaires, le CQP de brancardier et l’évolution de la valeur du point qui n’a pas encore été dévoilée.

fichier pdf cr_ccu_sanitaire_cmp_30mars2016_160425A

******************************************************************************************************************************

Un article de la presse professionnelle (réaction de véronique et jean marc)

fichier pdf Dialogue social — La FHP précise cinq grands chantiers de négociati..

*****************************************************************************************************************************

Vous trouverez en pièces jointes : le compte rendu CFDT de la Commission mixte paritaire de la branche de l’Hospitalisation Privée Sanitaire et médico-sociale à statut commercial du 26 janvier 2016

fichier pdf cr_ccu_sanitaire_cmp_26janv2016_160212A

*******************************************************************************************************************************

Vous trouverez en pièces jointes : le compte rendu de la Commission mixte paritaire de la branche de l’Hospitalisation Privée Sanitaire et médico-sociale à statut commercial du 8 décembre 2015 ainsi que les propos liminaires de Monsieur Maurizi lors de la CMP du 8 décembre 2015 sur la formation professionnelle.

fichier pdf cr_ccu_sanitaire_cp_du_08dec15_160118A

fichier pdf Déclaration_liminaire_formation_MR_MAURIZI_DG_Commission_Sociale_FHP_08dec15

******************************************************************************************************************************

CMP FHP et SYNERPA : rupture des négociations

Le 17 NOVEMBRE 2015 s’est tenue une CMP regroupant la FHP, le SYNERPA, un représentant du Ministère et les organisations syndicales de la branche (CFDT, CTFC, CGT, FO, CFE CGC).

A l’ouverture de la séance de négociation, la CGT a demandé la parole pour lire une motion rédigée par sa Fédération. Cette motion relate les évènements tragiques du 13 novembre 2015. La CGT y indique qu’elle combattra toutes les formes d’extrémisme. Mais dans la suite de sa déclaration, elle met au même niveau la politique appliquée par la FHP et le SYNERPA.

Suite à la lecture de cette motion, la FHP et le SYNERPA ont quitté la table des négociations sur la formation professionnelle et l’apprentissage.

Pour la CFDT santé sociaux, mettre en parallèle les évènements dramatiques de ces derniers jours et la négociation avec la FHP était particulièrement maladroit. Même si le dialogue social est difficile dans ce secteur, et la colère des salariés évidente, aucun amalgame, aucune comparaison avec la violence que nous venons de vivre n’est admissible.  

Pour la CFDT santé sociaux, l’absence d’accord formation dans cette branche portera un grand préjudice à l’ensemble des salariés. La prochaine négociation du 8 décembre doit être conclusive pour que les nouveaux dispositifs de la formation puissent bénéficier aux salariés au 1er janvier 2016.  

******************************************************************************************************************************

CCU Annexe Médico-social : compte rendu CP SYNERPA du 7 octobre 2015

Le compte rendu CFDT de la Commission Paritaire SYNERPA du 07 octobre 2015.

A l’ordre du jour deux sujets essentiels :

 La tarification du secteur des EHPAD, une thématique demandée par la CFDT (ci-joint PowerPoint annexé).

 La qualité de vie au travail avec des thématiques précises à aborder, demandées par chaque O.S.

Lisez-nous!

fichier pdf cr_cfdt_cp_synerpa_07oct15_151007A

fichier pdf tarification des EHPAD

*****************************************************************************************************

CGT et FO s’opposent à l’accord sur la formation professionnelle dans le secteur privé lucratif

Deux syndicats, CGT et FO, ont fait valoir leur droit d’opposition à l’accord relatif à la formation professionnelle du 27 mai 2015 dans la branche de l’hospitalisation privée. La CFDT, signataire de l’accord de branche conclu avec la FHP et le Synerpa, demande la réouverture des négociations.    

Deux syndicats, CGT et FO, ont fait valoir leur droit d’opposition à l’accord relatif à la formation professionnelle du 27 mai 2015 dans la branche de l’hospitalisation privée, empêchant l’entrée en vigueur de cet accord, ont indiqué à Hospimedia des sources syndicales. Cet accord a été signé entre la FHP d’une part et la Fédération santé et sociaux CFTC, la Fédération des services de santé et des services de santé Sociaux CFDT et la Fédération française de la santé et de la médecine et de l’action sociale CFE-CGC d’autre part.

Un accord rendu « caduc »

Selon le Code du travail, la validité d’un accord d’entreprise est « subordonnée à sa signature par une ou plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives ayant recueilli au moins 30% des suffrages exprimés au premier tour des dernières élections des titulaires au comité d’entreprise (…) et à l’absence d’opposition d’une ou de plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés à ces mêmes élections, quel que soit le nombre de votants« . L’opposition est exprimée dans un délai de huit jours à compter de la date de notification de cet accord. Et celui-ci a été annoncé par la FHP le 24 juin aux syndicats. Cet accord, dont Hospimedia a eu copie, doit annuler et remplacer l’ensemble des dispositions de l’accord de branche du 23 décembre 2004 relatif à la mise en œuvre de la formation professionnelle tout au long de la vie et de ses deux avenants des 7 novembre 2006 et 25 janvier 2007. Il intègre également les modifications accordées par l’accord de toilettage du 16 mars 2012 et la réforme du dispositif de formation issue de l’accord national interprofessionnel (ANI) et de la loi du 5 mars 2014 (lire ci-contre).
Cet accord poursuit plusieurs finalités : permettre à chaque salarié d’être acteur de son évolution professionnelle, favoriser l’acquisition d’une qualification tout au long de la vie professionnelle, développer l’accès des salariés à des formations, accroître le volume des actions de formation dispensées au bénéfice des salariés, favoriser l’égalité professionnelle entre hommes et femmes et le développement des qualifications et/ou compétences.

La problématique de la hauteur de la cotisation pointée

Dans un courrier adressé le 30 juin au président de la FHP, Lamine Gharbi et au président du Synerpa, Jean-Alain Margarit, l’Union nationale des syndicats FO de la santé privée explique notamment que leur opposition est motivée par « la baisse ou la réduction des différents taux de contribution qui ne permettront pas un accès au plus grand nombre des salariés à la formation professionnelle continue, en particulier en vue de l’obtention d’un titre ou diplôme national« . 
Dans un communiqué ce 7 juillet, la CFDT Santé sociaux regrette pour sa part que les organisations syndicales aient utilisé leur droit d’opposition, rendant caduque l’accord en question. « Les mois de négociation nécessaires à la conclusion de ce texte n’auront servi à rien pour les salariés de cette branche« , déplore la fédération. « La sécurisation de cet accord, revendiquée par la CFDT santé sociaux et obtenue dans le texte, consistant à mettre la nouvelle hauteur de la cotisation à une durée déterminée de trois ans, n’a pas convenu aux organisations syndicales oppositionnelles« , commente-t-elle. « Cette durée déterminée était pourtant la garantie de revenir sur la hauteur de l’engagement des employeurs« , estime la fédération de la CFDT. Face à cette configuration, la CFDT santé sociaux « demande la réouverture des négociations sur la formation professionnelle le plus rapidement« . 
Sollicités quant à la caducité de cet accord et une éventuelle réouverture des négociations, la FHP et le Synerpa n’avaient pas donné suite à l’heure où nous publions.

Hospimedia du 7/7/2015

******************************************************************************************************************************

Un nouveau lien sur le blog : CPNE Hospitalisation privée, Bienvenue sur le nouveau site CPNE, retrouvez nos études et travaux en cours. Métiers, emplois et formation professionnelle…. A ajouter dans vos favoris…

http://www.cpne-fp.com/

Capture plein écran 07032015 102324.bmp

******************************************************************************************************************************

Le 06 mars 2015 journée régionale de la Branche Lucrative à Angers avec Michelle Hardy-Lizeul secrétaire fédérale…

DSC_0001_01 DSC_0002_01 DSC_0003_01 DSC_0004_01 DSC_0005_01 DSC_0006_01

******************************************************************************************************************************

à Cholet le 03 mars 2015 rencontre de la Branche régionale lucrative, pour une information sur la mise en place de la Banque de Données Unique (BDU), Merci à Anne-Flore (URI) pour la présentation de ce module..

DSC_0010_01 DSC_0011_01 DSC_0012_01 DSC_0013_01 DSC_0014_01

***************************************************************************************************************************************

Le Conseil d’État confirme l’exclusion des cliniques du CICE, la FHP continuera d’ester en justice

La FHP et la FHP-MCO avait déposé en avril 2013 un recours devant le Conseil d’État afin d’obtenir l’annulation de la décision des ministères des Finances et de la Santé de diminuer les tarifs des établissements privés pour neutraliser le bénéfice du crédit impôt compétitivité emploi (CICE), ainsi que d’un arrêté paru dans le cadre de la campagne tarifaire. Dans une décision du 24 février dernier (n°367961), l’institution française a rejeté cette demande. La FHP annonce aussitôt par voie de communiqué porter l’affaire devant la Cour de justice de l’Union européenne.
La FHP regrette d’une part « l’extrême lenteur mise par la justice administrative à juger cette affaire« , plus de vingt et un mois. D’autre part, la Fédération déplore que « sur le fond, [le Conseil d'État] n’ait pas fait droit à l’argument soulevé par le syndicat d’un excès de pouvoir du Gouvernement. » Selon elle, « l’exécutif se réserve le droit de modifier les effets de la fiscalité sur un secteur économique, alors que la fiscalité relève constitutionnellement du seul ressort du Parlement« . D’après le Conseil d’État, cette demande est irrecevable puisque les ministres compétents ont annoncé que serait progressivement pris en compte, sur les exercices tarifaires à venir, l’impact favorable pour les établissements privés de santé à but lucratif du CICE créé par la loi de finances rectificative pour 2012, et que l’entrée en vigueur d’une telle mesure serait subordonnée à l’adoption d’arrêtés annuels fixant les tarifs des prestations. « Une telle déclaration d’intention ne constitue pas une décision susceptible de faire l’objet d’un recours pour excès de pouvoir« , estime dès lors le Conseil d’État.
En excluant les cliniques du champ d’application du CICE, déclare alors par communiqué Lamine Gharbi, président de la FHP, « nos entreprises » sont traitées comme « des parias » et le Gouvernement « montre son approche idéologique et punitive des acteurs de santé privés« . « On voit bien que la fixation des tarifs obéit à d’autres motifs que des raisons économiques« , poursuit-il, n’hésitant pas à dénoncer un « racket d’État« . Il calcule qu’en 2015 la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, reprendra aux cliniques cinq huitièmes du bénéfice du CICE, soit 125 millions d’euros, par le biais de baisses de tarifs. Sachant que trois huitièmes ont déjà été repris au cours des deux dernières années, ajoute-t-il. « Au total, c’est l’équivalent de 192 millions d’euros en baisse de tarifs qui a été imposé aux cliniques depuis 2013.« 
Pia Hémery Hospimedia du 27/02/2015

******************************************************************************************************************************

Finance Les cliniques craignent le retrait des allègements de charge prévus dans le Pacte de responsabilité

Le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes envisagerait de retirer aux cliniques privées le bénéfice des allègements de charges prévus dans le cadre du pacte de responsabilité aux cliniques, applicables depuis le 1er janvier 2015, s’inquiète la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Son président, Lamine Gharbi, dans une lettre adressée à François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation, indique que « l’enveloppe finançant l’hospitalisation privée serait diminuée à hauteur des allègements consentis« , avec pour conséquence la baisse des tarifs de financement des cliniques, soit 83 millions d’euros (M€).

Une décision qui s’explique par la volonté du Gouvernement de rétablir l’équité avec le secteur public qui n’en bénéficie pas. « Il va de soi, que ne bénéficiant plus de ces allègements, l’hospitalisation privée se verrait contrainte de se désengager de la dynamique du pacte de responsabilité« , avertit il.

Dans les faits, les 74 M€ d’investissements envisagés pour la création de 2 700 emplois, en contrepartie du pacte de responsabilité (1 000 emplois d’avenir, 1 000 contrats de génération et 700 reconversions), seraient abandonnés. Ce point se trouve d’ailleurs à l’ordre du jour des négociations de branche qui débutent ce jeudi 19 février.« La situation risque de devenir intenable car nous arrivons au maximum des gains de productivité possibles« ,craint on à la FHP alors que le Gouvernement compense depuis 2013 les effets du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) par une baisse des tarifs des cliniques, à hauteur de 125 M€ en 2015 (20 M€ en 2013 et 67 M€ en 2014). Ajouté au retrait des baisses de charge, cela reviendrait au final à une diminution comprise entre 1,75% et 2,10% des tarifs cette année. Une situation ressentie comme « injuste » par la FHP qui rappelle qu’entre 2010 et 2014, les tarifs du secteur ont évolué à hauteur de 0,16%,restant dans un même temps inférieur de 22% en moyenne pour une même prestation de soin à ceux du public, et alors que le secteur est soumis à des cotisations sociales et des taxes qu’elle estime plus élevées.

Aude Malaret (Hospimedia)

Commentaire de JeanMarc soularue 18/02/2015 19h24

Concernant les négociations de branche 2015, je crains que les salariés des cliniques, les chômeurs et précaires qui souhaiteraient y travailler ne se retrouvent pris en otage par une FHP qui ne manquera pas (à tort ou à raison ou les deux à la fois) de mettre en avant cette mesure de retrait des allègements de charge.

Il y a tellement de différences juridiques, économiques et structurelles entre les établissements privés à statut commercial et les établissements publics, que parler d’équité pour justifier et qualifier cette mesure, c’est aussi grotesque que les campagnes de communication de la FHP qui font la comparaison entre le tarif d’une césarienne en établissement public avec celui d’un établissement privée. Les uns et les autres ne manquent jamais d’arguments fallacieux et d’imagination pour réclamer des subsides ou ne pas en donner.

Cette mesure si elle est effective, pourrait mettre directement à mal dans cette branche le dialogue social et les espoirs que les partenaires sociaux ont mis dans le pacte de responsabilité et tout particulièrement la CFDT.

Mr Lamine Gharbi, président de la Fédération de l’hospitalisation privée tiendra t il ses promesses envers les salariés de la branche ? « Aucun salaire conventionnel ne doit être au-dessous du Smic et même en dessous du Smic + 2% .Je trouve que notre convention collective est indécente. Je le dis très clairement, on ne peut pas être une organisation patronale représentative, respectée, prôner l’équité et la transparence, et avoir des salaires conventionnels en dessous du Smic ». (Déclaration du 03/09/2014)

Le gouvernement respectera t il le pacte de responsabilité envers toutes les entreprises privées à statut commercial ? fera t il entrer les cliniques dans le cercle vertueux ?Appliquera t il, à l’ensemble des entreprises du territoire national tous secteurs confondus qui sont financées avec de l’argent public ou mutualisé, le même genre de mesure ?

Quand vat ont arrêté de penser la santé uniquement en matière de coût? Les activités des secteurs de la santé participent à la richesse et à la croissance du pays !

******************************************************************************************************************************

Le compte rendu CFDT de la Commission Mixte Paritaire de la branche de l’Hospitalisation Privée Sanitaire et Médico-sociale à statut commercial du 28 janvier 2015.

fichier pdf ccu_sanitaire_cmp28janv2015_150210A

******************************************************************************************************************************

Informations mouvement FHP du 5 janvier 2015 dans les cliniques       

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) initie une grève à compter du 5 janvier 2015 dans les cliniques privées. La CFDT santé sociaux y est fortement opposée.                  

La Fédération CFDT santé sociaux tient à rappeler quelques règles de droit :

Le contrat de travail doit être exécuté de bonne foi, en conséquence l’employeur est tenu entre autre de donner du travail à ses salariés et de leur verser une rémunération.

Le prévisionnel des congés payés doit être validé par les instances représentatives du personnel (Comité d’entreprise ou Délégué du Personnel). Il existe un délai de prévenance pour toute modification de planning.

Pour la CFDT santé sociaux, il est inconcevable que l’employeur impose des jours de repos ou de congés à ses salariés pendant cette grève.

En privilégiant toujours le dialogue et en initiant la négociation avant tout, les pratiques de la CFDT santé sociaux ne sont pas prioritairement la grève.

Le fait que la FHP prenne en otages les usagers et les salariés dans ce mouvement n’est pas acceptable pour la CFDT.

En cas de non-respect des obligations de l’employeur la CFDT santé sociaux n’hésitera pas à saisir l’inspection du travail et/ou les tribunaux compétents.  

******************************************************************************************************************************

CCU Annexe Médico-social : compte rendu CMP FHP du 18 décembre 2014

Le compte rendu CFDT de la Commission Mixte Paritaire du 18 décembre 2014 de la Branche de l’Hospitalisation Privée, Sanitaire et Médico-social à statut Commercial.

Deux sujets à l’ordre du jour : la poursuite de la négociation sur la Formation Professionnelle (FPTLV) et sur les grilles de Classification et rémunération.

fichier pdf ccu_sanitaire_cmp18dec2014_150115A 

******************************************************************************************************************************

Vous trouverez en pièce jointe le compte rendu CFDT de la commission mixte paritaire du 1er décembre 2014

fichier pdf cr_ccu_sanitaire_cmp_1erdec2014_150112A

******************************************************************************************************************************

CCU Annexe Médico-social : Compte rendu de la Commission Paritaire SYNERPA du 07 juillet 2014 Le compte rendu de la Commission Paritaire Nationale du SYNERPA du 07 juillet 2014. La séance est écourtée ! Aucune proposition patronale sur le travail de nuit, notamment les pauses de nuit rarement rémunérées. Pour en savoir plus, lisez-nous !

fichier doc cr_ccu_sanitaire_cp_synerpa_du_07juillet14_140818A

*******************************************************************************************************************************

CCU Annexe Médico-social : CMP FHP du 30 juin 2014. Le compte rendu de la Commission Mixte Paritaire du 30 juin  2014 de la branche de l’hospitalisation privée, sanitaire et médico-social à statut commercial.
La CFDT signe l’accord sur le temps partiel, ci-joint. Le Contrat de génération est mis à signature. Les principaux thèmes abordés à cette séance  sont la complémentaire santé et les grilles de classifications. Pour ce qui concerne les grilles de classifications, la FHP réaffirme son projet de « salaire annuel global »… La CFDT est contre, elle fera ses propositions à la prochaine CMP du 10 juillet. En attendant, lisez-nous.

fichier pdf ccu_sanitaire_cmp30 juin 2014_140814A

fichier pdf ADB_TP_3_6_2014_20140630112539

******************************************************************************************************************************

Le compte rendu de la Commission Mixte Paritaire du 27 mai  2014 de la branche de l’hospitalisation privée, sanitaire et médico-social à statut commercial.
Une séance riche avec l’accord de branche sur le Temps Partiel qui est mis à signature. Il est question de la mise en place de la complémentaire santé. Un dernier échange est fait sur le projet de contrat de génération. La FHP présente les salaires d’entrée dans la nouvelle grille contestée de classification, la CFDT entend faire des propositions prochainement en ce domaine.

fichier pdf ccu_sanitaire_cmp270514_140729A doc (3)

fichier pdf ADB_TP_3_6_2014_20140630112539

********************************************************************************************************************************

3/12/2013 Carton rouge pour la FHP !

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) a tenu ses 13èmes rencontres à Marseille ce 3 décembre 2013. La présence de Marisol TOURAINE, ministre de la Santé, a donné l’occasion aux intervenants de forcer le trait.              

Ainsi, tout en se disant prêts à entrer en négociations avec le ministère sur les emplois d’avenir, le Président de la FHP dénonce les aides de l’État différentes entre le public et le privé. Il souligne l’accroissement des obligations sociales des établissements dans un contexte budgétaire contraint (complémentaire santé, développement personnel continu…). « Cela pourrait nous conduire à reconsidérer notre propre convention collective dans les mois qui viennent », conclut Monsieur DUROUSSET, président de la FHP. 

fichier pdf 121113-communique_cfdt_sante_sociaux

Capture plein écran 16122013 143229.bmp

Pour la CFDT santé sociaux, voilà un procédé appelé chantage où l’ambiance sociale dégradée devient moyen de pression ! Les salariés refusent de servir d’otages !

******************************************************************************************************************************

26/11/2013 Le compte rendu de la Commission Mixte Paritaire du 26 novembre 2013 de la branche de l’hospitalisation privée, sanitaire et médico-social à statut commercial.
Une séance dense avec les deux projets d’accord « Contrat de génération et Temps partiel » à négocier dans les plus bref délais avant la fin décembre 2013. Il y a la présentation du Rapport de branche 2012 et, pour terminer, la négociation sur les grilles de classification qui avance « à pas d’escargot » !

fichier doc cr_ccu_cmp26nov13_131212A

fichier pdf RDB 2012 version finale (3)

******************************************************************************************************************************

FHP Commission Paritaire du 10/07/2013

PRESENTS :

Les représentants de la FHP, Mr MAURIZI, Président de la Commission Sociale de la FHP accompagné de quelques
employeurs et de son secrétariat,

Les représentants du SYNERPA, Mr MARGARIT, Président de la commission sociale du SYNERPA, accompagné de Mme
FALGUIERES.

Les représentants des cinq organisations syndicales de salariés en délégation,

Pour la CFDT : Mona CASELLINO, Michelle HARDY-LIZEUL, Michèle GOYA, Charles NICOLAUS

Et le représentant du Ministère, Mme AUTRET.

ORDRE DU JOUR

  1. Approbation du relevé de décisions de la réunion du 13 juin 2013
  2. NAO 2013
  3. Approche méthodologie sur le groupe de travail classifications
  4. Formation professionnelle avenant de l’accord
  5. Complémentaire santé – mutuelle
  6. Détachements syndicaux

1.   APPROBATION DU PROCES VERBAL

Le relevé de décision est adopté à l’unanimité.

2.   NAO 2013

Les organisations syndicales ont lu leur déclaration commune rédigée en intersyndicale en amont de la CMP (cf. doc
joint). Cette déclaration reprend en 4 points la contreproposition salariale commune aux 5 Organisations Syndicales :

Rétablissement de la RAG pour tous

Augmentation de X points de tous les coefficients

Harmonisation de l’ancienneté entre les filières

Déplafonnement de l’ancienneté.

La FHP rejette massivement la demande des OS allant même jusqu’à nous annoncer qu’elle n’a aucun mandat de la
part de ses instances.

Après maintes discussions animées et suspensions de séance, les Organisations Syndicales exigent que le Président de
la Commission Sociale, Mr MAURIZI, se mette en rapport avec le Président de la FHP, Mr DUROUSSET, afin que celui-ci convoque dans l’urgence son comité exécutif pour prendre en compte nos demandes.

Après de nombreuses réticences de la part de la FHP pour réunir son instance décisionnaire, Mr MAURIZI revient avec
une proposition de date de CMP extraordinaire à fixer fin juillet car le comité exécutif de la FHP va se retrouver dans les 15 jours à venir pour nous donner une réponse.

Les OS confirment leur demande et exigent un engagement écrit de la FHP ce jour, sur notamment la réinstauration
de la RAG pour tous.

Mr MAURIZI nous annonce qu’il est dans l’incapacité de nous faire un écrit à ce sujet et face à la détermination de l’intersyndicale il décide avec sa délégation de quitter la séance. La FHP affiche son déni du dialogue social ainsi que son  mépris  « des salariés du secteur sanitaire ».

Les Organisations syndicales se retrouvent donc seules dans les locaux de la FHP, avec le représentant du Ministère. Elles décident conjointement de rédiger un communiqué de presse qui est diffusé à l’ensemble des médias (cf. document joint).

La représentante du ministère, présente à nos côtés, est en attente de la date de CMP pour fin juillet. La date du 23 juillet est proposée et sera confirmée dans la journée.

Mona CASELLINO, Michèle GOYA, Charles NICOLAUS, négociateurs

Michelle HARDY-LIZEUL, Secrétaire Fédérale

Déclaration intersyndicale :

fichier pdf Déclaration intersyndicale Commission Mixte Paritaire du 10 juillet 2013 de la branche privée a statut commercial

Publié dans CCU 2002 | Pas de Commentaire »

 

Sweeneyccml |
Guillermoodap |
Lomenews |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Username23368
| Username16373
| Username16441